C'est à Nancy que tout a commencé, en l’an 2000. Depuis peu installée dans cette région, c'est l'équipe de France3 Lorraine qui  l'auditionne pour un concours nommé "les tréteaux chantants", qu'ils organisent  chaque année. Elle est ensuite invitée à participer à un direct de France3 puis à une  émission depuis le Zénith de Nancy. Durant cette même année, elle fait la première partie du grand concert, le Fun TV  live (30.000 personnes). Ses prestations seront favorablement commentées par M6  Nancy et l'Est Républicain. Pendant ce temps, l’étendu de son répertoire lui ouvre les portes du Club Med  Artistes : elle se produira régulièrement dans de nombreux pays. En 2002, elle décide de retourner à Paris après  deux ans d'absence. Elle fait la rencontre de Gérard TEMPESTI (compositeur et producteur) avec qui  elle écrit et enregistre un projet d'album "Ballades  italiennes". Les projets se concrétisent : albums et  spectacles vivants s’enchaîneront… En 2004, elle participe au concert de  SANSEVERINO, accompagnée des musiciens  RABESON. De là, se crée des liens avec le guitariste virtuose Datita RABESON qu’elle rejoint en  décembre 2006 à Madagascar, pour une tournée  acoustique. Elle revisite en Jazzy et bossa les plus  grands standards de la chanson française et  internationale avec la sortie de son premier album  « SWEET AND SWING ». De scènes en scènes, de villes en villes, elle enrichie son expérience scénique par de  nombreux galas, d’une proximité très enrichissante avec les anciens aux soirées  luxueuses du PLAZA ATHENEE. Septembre 2007, elle participe au grand Festival Song, de SOLAROLO (Italie). De cette belle expérience viendra l’envie de revenir à ses racines, d’écrire de nouveaux titres  Italian Pop et de représenter la chanson italienne sur les scènes françaises et  internationales. En 2008, elle participe à la réalisation d’un coffret CD–DVD "Parole aux anciens". Fin 2009, c’est la sortie de l’album CABARET FOLIE’S qui accompagne le spectacle live   "Chant et danse" : il rencontre un vif succès auprès d’un public sénior. Début 2010, elle prépare l’ITALIAN POP LIVE TOUR : la conjugaison de ses compositions ballades romantiques à l’italienne. Mi-2010, sortie commerciale d’ITALIAN POP et d’un  clip de la chanson "Mamma mia". Toujours en 2010, elle participe au FESTIVAL BALTIC  SONG, en Suède, dans lequel elle représente la chanson Italienne. Elle souhaite généreusement un partenariat officiel avec l’association France  ALZHEIMER : tous les droits d’auteur de  MAMMA MIA (hommage à sa maman, comme à toutes les mamans du monde) seront reversés à l’association. Vient le tournage du clip intergénérationnel de "Mamma mia" en version française avec la participation de  chœurs d’enfants. Septembre 2011, création de la compagnie "Mémoire de Cabarets" ; un spectacle de  danse et de chansons. En 2014, elle souhaite revenir aux sources, à ses origines et elle écrit un spectacle  musical "Voyage en Italie ». L’été 2016, au Festival d’AVIGNON, elle chante et raconte  l’histoire de ses parents immigrés ayant quittés leur pays pour la France, à travers les  plus beaux succès et mélodies italiennes. On peut lire dans un article de presse : "Avez vous déjà écouté des chansons par l'épiderme ? Alors faîtes vite cette  expérience. Angela Amico est italienne ; je dirais même une parfaite sicilienne…mais si singulière à la fois. Sa voix chaleureuse, tantôt caressante, tantôt brûlante, nous transporte des  plages douces et ensoleillées, aux feux volcaniques de l'Etna, mais c'est surtout au  cœur de l'âme que l'on voyage. Ses chansons, c'est sûr, nous parlent avec douceur et volonté à la fois et c’est une  émotion assurée.  On ouvre les yeux, les oreilles, le cœur, la peau et l'on écoute de tout nos sens ces  chansons subtiles qui sont l'écrin de la féminité "made in Angela". Biographie